Par Timea Gedeon, Association hongroise d’ONG pour le développement et l’aide humanitaire (HAND)


La plateforme hongroise a subi une crise financière au cours de ces dernières années et ne s’est remise sur pied qu’en 2018. La crise a affecté négativement également l’implication de ses membres. La limitation de certaines capacités a eu pour conséquence que les membres cessaient de participer activement à leur travail.  Par ailleurs, le contexte local défavorable aux OSC, dans lequel les ressources gouvernementales ne profitent, principalement, qu’aux ONG loyales au gouvernement, et le discrédit que ce dernier jette délibérément sur les ONG non loyales fait, lui aussi, obstacle à la participation de leurs membres. La situation leur a montré qu’ils avaient besoin non seulement d’une stratégie de plaidoyer et organisationnelle, mais aussi d’une stratégie pour la collecte de fonds.
Avec le soutien de Forus, la plateforme hongroise a développé une stratégie de collecte de fonds, et de nombreuses idées ont été proposées, comme un concours d’argumentaire pour la collecte de fonds ! Pour en savoir plus sur la stratégie de collecte de fonds. 


La stratégie de collecte de fonds hongroise 


Sujets des réunions et principales conclusions :
• le but recherché est de renouveler HAND, rendant l’organisation viable 
• coopération avec les organisations membres et trouver de nouveaux membres 
• rassemblement des idées que nous avons eues par le passé/ce qui peut être retenu 
• exploration de nouvelles opportunités de financement (fonds, subventions) 
• évaluation des rapports (membres, ressources, partenaires) 

Critères de réussite du processus de collecte de fonds :  
• développer un plan et mettre en œuvre sa première année  
• génération de recettes (plus de 300 euros) 
 
Une fois la situation appréciée, le formateur a suggéré l’organisation d’un atelier de collecte de fonds d’une journée pour inviter tous les membres à y exposer leurs meilleures idées en la matière. Tous les participants ont eu l’occasion de présenter leurs idées pour la collecte de fonds (sous la forme d’un argumentaire) et d’évaluer les autres idées (sur la base de critères complexes). Enfin, l’expert a compté tous les points, et les argumentaires ayant obtenu le score le plus élevé ont été évoqués à nouveau. Voici les meilleures idées :  

Publier des colonnes sponsorisées dans un journal (des experts écrivent des articles à titre gratuit pour un journal et ce dernier fait un don au profit de la plateforme) 
Vendre des formations de développement de l’esprit d’équipe 
Vendre des prestations « Adoption des ODD » aux entreprises  
Démarrer un blog  
Concours d’argumentaires pour la collecte de fonds. 

Nous avons alors décidé ensemble de mixer les « formations de développement de l’esprit d’équipe » et les prestations « Adoption des ODD » à l’attention des entreprises. Ensuite, nous avons développé une stratégie incluant deux types de niveaux de financement que nous pouvons proposer :  

1. Bailleur de fonds ACTIF : nous fournissions des formations de développement de l’esprit d’équipe concernant les sujets de durabilité et nous percevons des honoraires en échange. 

2. Bailleur de fonds PASSIF : l’entreprise adopte l’un des ODD et nous fait un don. Nous donnons des avis sur la viabilité et la publicité.  

L’expérience du formateur nous a apporté des idées totalement nouvelles concernant la collecte de fonds, et nous sommes parvenus à trouver une manière démocratique d’en choisir la meilleure. À l’heure actuelle, nous pouvons affirmer ceci : en l’espace de six mois, nous avons participé à trois conférences de bailleurs de fonds potentiels, et nous avons eu une réunion couronnée de succès avec DÉCATHLON Hongrie (le détaillant d’articles de sport le plus important au monde). Ils ont montré de l’intérêt pour notre activité (formation à la durabilité pour leurs salariés) concernant leur mise en œuvre des ODD.  
 

Conclusions générales concernant la planification de la collecte de fonds impliquant les membres de HAND 


Les programmes impliquant des grandes entreprises sont plus populaires parmi les membres de HAND. L’avantage est qu’en cas de coopération réussie avec une grande entreprise, le rôle de HAND peut se voir renforcé, y compris aux yeux du ministère des Affaires étrangères. 
L’idée la plus réaliste et populaire s’est avérée être celle consistant à proposer des formations sur la durabilité à des grandes entreprises car : 

les formations peuvent impliquer plusieurs organisations membres ; 
le don peut aussi se justifier depuis une perspective d’entreprise, dans la mesure où une organisation non gouvernementale fournit la formation pour une bonne cause ; 
les formations peuvent impliquer des personnes physiques également. 

Difficultés à résoudre : 

Compilation du contenu des formations 
Identification des « formateurs » appropriés (10-15 personnes constitueraient un groupe suffisant) 
Informer les entreprises cibles potentielles + opérations de vente 
Les organisations membres doivent s’abstenir de contourner HAND pour s’adresser directement aux entreprises 

Motivation des organisations membres pour participer : 

Possibilité de présenter leurs propres contenus, programmes et messages 
Améliorer leur propre savoir-faire concernant la collecte de fonds à leurs fins par le biais du développement et de la dispensation de formations 
Percevoir une commission sur les recettes 

Nom définitif du programme de collecte de fonds : adoption des ODD 

a. Lancement : date anniversaire des ODD : 25/08/2018. 
b. Objectif : sensibiliser les entreprises et leurs salariés en mettant l’accent sur les sujets de durabilité
c. Format : kit de parrainage (multi-niveaux ou appel à un don individuel par le personnel) 

Présentation de sensibilisation de 1-2 heure(s) pour l’entreprise concernant les ODD (pour la direction ou les salariés) 
Logo/badge susceptible d’être utilisé par l’entreprise pour communiquer pendant une année en particulier 
Description, supports sur les ODD en général et sur des ODD en particulier et sous-sections (à partir desquels l’entreprise peut créer des supports de communication internes) 

d. Sujets : tous les ODD peuvent être adoptés (prioriser) 
e. ONG à contacter : 
https://www.elfoodbank.hu (disposer d’un projet de dons des entreprises) 

f. Ressources requises : 
Identification d’au moins cinq entreprises susceptibles d’être intéressées par les ODD (pas juste des grandes sociétés)
Préparation d’un plan de commercialisation ; qui présente quoi et par quels moyens contacter les entreprises (par exemple, e-mail, expositions, conférences, contacts personnels, recherche de partenariats avec les médias) 
Site Internet dédié, brochures, présentations 
Préparation de kits de parrainage (graphiques, contenus, production) 
Campagne (sociale + RP) 

g. Opportunités de recettes : prix moyen d’un kit d’adoption égal à 400 000 HUF environ, 
pour un coût (impression, badge personnalisé, production vidéo) d’environ 150 000 HUF 
250 000–300 000 HUF pour HAND 
Après 8-9 sessions de formation, il y a un retour sur investissement + nous atteignons le résultat escompté de 1 000 000 HUF